Inauguration des nouveaux locaux du bureau régional de l'Agence Italienne pour la Coopération au Développment (AICS) de Tunis


Inauguration des nouveaux locaux du bureau régional de l'Agence Italienne pour la Coopération au Développment (AICS) de Tunis


Français

Le bureau régional de l'Agence Italienne pour la Coopération au Développement est heureux d'annoncer l'inauguration de ses nouveaux bureaux situés au 5 rue Harroun Errachid dans le quartier de Mutuelville.

C'est événement veut être l’occasion pour réaffirmer l'engagement renouvelé de la Coopération italienne dans la région méditerranéenne, en particulier en Tunisie qui est depuis toujours un Pays prioritaire pour l’Italie, compte tenu de la proximité géographique, culturelle et politique. D’ailleurs, la Coopération Italienne a été présente sans interruption en Tunisie depuis les années ’80, en privilégiant le soutien au secteur privé tunisien, notamment les PME, ainsi que les investissement publiques et les régions défavorisées notamment du sud.

Depuis 2011, la Coopération italienne a réaffirmé son rôle de partenaire privilégié de la Tunisie, en soutenant la transition démocratique du pays et ses efforts vers la concrétisation d’un modèle inclusif et durable de développement. Cette démarche a été confirmée et renforcée lors de la signature, le 9 Février 2017, d’ un nouveau Mémorandum d’entente concernant  la coopération au développement pour la période 2017-2020, pour un montant de 165.5 millions d’euros qui s’ajoute à un paquet de 200 millions d’euros pour des initiatives en cours de réalisation. Cet Accord, tout en valorisant et développant les acquis de 30 ans d’expérience dans le pays, marque la volonté d’innover et soutenir la Tunisie dans une phase cruciale de son développement, grâce aussi aux nouveaux instruments que la récente loi pour la coopération italienne (n.125/2014) est en mesure de déployer. L'accord prévoit une augmentation de l’engagement financière italien (près de 30% de plus que le mémorandum précédent) et un regain d'intérêt dans les secteurs traditionnels et les zones géographiques prioritaires pour la coopération italienne et le gouvernement tunisien.

Actuellement, des crédits d'aide sont dédiés au développement du secteur privé et public. Dans ce contexte, une ligne de crédit de 73 millions d'euros est active au bénéfice des petites et moyennes entreprises – PME tunisiennes. C'est la huitième ligne de crédit développée par la Coopération italienne en Tunisie et cet instrument, utilisé depuis les années 90, a permis de déployer environ 240 millions d'euros et 80 millions de dollars, en contribuant à la création de plus de 10 000 emplois.

La coopération italienne intervient de manière significative avec un crédit de 145 millions d'euros également dans le financement d'investissements de l'administration publique tunisienne pour l'acquisition d'équipements et de services connexes.

Une attention particulière est également accordée au développement rural et aux régions du sud du pays, une zone géographique d'intérêt traditionnel pour la coopération italienne qui, depuis la fin des années 1990, a vu la réalisation d'initiatives importantes, y compris le projet dans la région désertique de Rjim Maatoug, qui a permis de créer 2000 hectares de palmeraies dattiers et de développer des actions d’inclusion socio-économique dans la zone.

En mars 2017 est entré en vigueur l'accord régissant le premier programme de reconversion de la dette tunisienne, pour un montant total de 25 millions d'euros. Il prévoit des interventions, actuellement en phase de démarrage, pour la construction et la réhabilitation d’infrastructures dans le secteur de l'eau et de l'assainissement, de la création d'emplois, de la santé publique ainsi que la rénovation d’infrastructures administratives.

La vocation régionale de l’AICS-Tunis, dont les compétences s'étendent ainsi sur la Libye, la Tunisie, ainsi que sur le Maroc et la Mauritanie, a nécessité une restructuration et un renforcement en termes de ressources humaines, afin de doter le siège des compétences et des moyens adaptés au rôle que l'AICS joue dans ces pays et aux financements qu’elle met à disposition. D'ici la nécessité d'agrandir les bureaux dont l’inauguration fait l’objet de la cérémonie du 10 juillet, à la présence de S.E. l'Ambassadeur d'Italie Lorenzo Fanara, le Ministre du Développment de l'Investissment et de la Coopération Internationale Zied Ladhari et du Directeur Adjointe de l'AICS de Rome Leonardo Carmenati

   


Related Posts