Voici les 5 premiers projets de développement issus de la conversion de la dette pour 25 millions d'euros


Voici les 5 premiers projets de développement issus de la conversion de la dette pour 25 millions d'euros


Français

Le 18 mai dernier,  le « Comité mixte de gestion (CMG) » des ressources issues de la conversion de la dette tunisienne envers l’Italie , constituée des représentants de l’AICS et du gouvernement tunisien, a publié les cinq premiers projets de développement qui seront financés avec les  25 millions d'euros de ressources générées par la conversion de cette dette, alors qu’il évaluait la liste des projets soumis par le gouvernement de Tunisie au cours de la première session de la GCM  le 11 mai dernier au siège du Ministère du Développement, de l'Investissement et la Coopération International (MDICI) à Tunis.

Co-présidé par le Directeur Général de la Coopération Africaine, américaine et asiatique et des études prospective, Mohamed Fadhel Hassayoun et le Directeur du Bureau Régional de l'Agence Italienne pour la Coopération au Développement (AICS) à Tunis, Flavio Lovisolo, la réunion a également connu la présence de représentants des différentes institutions tunisiennes compétentes (Ministère des Finances, Ministère des Affaires étrangères et de la Banque centrale de Tunisie).

Les cinq projets approuvés seront mis en œuvre avec un total de 25 millions représentant la première phase de la conversion de la dette tunisienne envers Italie  décide par le gouvernement de et matérialisé par un accord signé en Novembre dernier, pour aider le processus de développement économique dans ce pays d'Afrique du Nord actuellement en reconstruction notamment dans les secteurs économique et sécuritaire. Ces projets ont été approuvés sur la base des orientations stratégiques et des priorités d'action énoncées dans le protocole d'accord entre l'Italie et la Tunisie dans le domaine de la coopération au développement pour la période 2017-2020, signé à Rome 9 Février, 2017, au cours la visite du Président de la Tunisie.

Ainsi, la GCM a décidé d'allouer les ressources disponibles pour les projets suivants:

  1. Un programme d’assainissement couvrant 08 villes dans 05 Gouvernorats tunisiens (El Kef, Kasserine, Sidi Bouzid, Gafsa, Siliana), pour environ 40 MDT
  2. La restructuration des locaux du Tribunal Administratif à Tunis pour environ 3 millions de dinars
  3.  La construction et la rénovation de  services d'urgence dans les hôpitaux régionaux de Bizerte, Zarzis, Kasserine, Tataouine, ainsi que ceux de la Rabta et Mongi Slim, La Marsa, et l’aménagement des centres de maternité et néonatologie de Monastir et Mahdia, pour un cout total estimé à 17 millions de dinars
  4. Le réaménagement  des anciens locaux du service de néonatologie à l’hôpital Charles Nicolle de Tunis pour 0,6 million de dinars
  5. La réalisation d'un projet pilote pour l’emploi dans le Gouvernorat de Kasserine, pour 0,4 million de dinars

 

Les représentants des départements tunisiens, ont réaffirmé leur reconnaissance au Gouvernement italien, «Partenaire et Ami » de toujours, pour son soutien « continu et constant » dans le processus de développement de la Tunisie, surtout, dans les initiatives de développement économiques entamées depuis la période post révolution de 2011. En effet, la conversion de la dette est une décision politique qui témoigne de l’engagement de l’Italie aux cotés de la Tunisie.

La conversion de la dette, tout en allégeant le fardeau de la dette extérieure de la Tunisie, permet aux Autorités du Pays, de ne pas reverser une partie de cette dette à l’Italie, mais  d’utiliser les ressources ainsi économisées pour la réalisation de projets de développement ayant un impact significatif sur les conditions de vie des populations, notamment dans les zones les plus défavorisées du pays.


Related Posts